skip to Main Content
il faut vouloir quand on peut car on risque de ne plus pouvoir quand on veut ...
Mon 1er M² Numérique… En Chemin Pour Une Utopie Radicale, Créative Et Inclusive !

Mon 1er M² Numérique… en chemin pour une utopie radicale, créative et inclusive !

Depuis un long moment nous parlons de la notion du 1er M² Numérique dans l’aventure de la révolution du sourire. Il est temps comme pour beaucoup de choses d’incarner les propos. Alors je viens d’ouvrir un blog personnel rattaché à la Révolution du Sourire. Je délègue à ce jeu de société dans la vraie vie l’hébergement de mon site personnel. La création de ce site a pris 5 min. Cet espace va devenir mon lieux d’expression afin de sortir des silos sociaux et aussi me permettre de centraliser les liens vers mes différentes identités en ligne. Cette démarche est inspirée par le mouvement du Web Indépendant (IndieWeb) Dans le cadre de « La révolution du sourire » ce sera aussi mon profil de joueur sur lequel on pourra voir mes engagements dans les différentes mission du Jeu.

Ce site sera aussi « mon média personnel ». Plus que jamais nous sommes « Tous acteurs, Tous médias » et nous pouvons participer à la construction du grand récit pour participer ensemble à construire un monde souhaitable. En 2006 la « fête de l’Internet » avait comme thème « Tous acteurs, tous médias ». Il semble que les acteurs de l’Internet ont voulu raconter une autre histoire. Nous sommes dans une situation d’une extrème centralisation en terme d’outils et d’usages. Il est temps de comprendre ce qu’il s’est passé et de changer en profondeur les architectures sociétales de notre monde pour réussir à développer des territoires apprenants et résilients au service du vivant !

La question de l’architecture des réseaux est abordé dans les échanges qui ont eu lieu dernièrement à la Sorbonne sur le thème « Philosophie des réseaux sociaux »

Je vais aussi faire l’expérience de produire mon #CodeSocial personnel et explorer la question des matrices de richesses.

J’ai conscience que tout cela peut sembler un peu mystèrieux au premier abord. Mais chaque jours je vais jardiner un peu mon espace personnel pour le rendre .

Je suis toujours porté par l’incroyable énergie qui s’est déployé pendant la résidence créative « Pourquoi pas? Carte Blanche à l’avenir des pixels » à Caen en Janvier dernier. Nous avons pris des risques pour que ce moment existe et je ne les regrette pas. J’ai conscience d’avoir mis en danger le bien commun qui portait l’évènement et mon équilibre personnel mais je sais profondément que nous ne pouvons pas avancer sans prise de risque surtout dans un temps sociétal si crucial. Sortir de nos zones de confort et indispensable et chacun doit faire son maximum. La cohésion collective peut permettre de passer des étapes qui semblent impensables. C’est en tout cas l’expérience que je suis en train de vivre.

Le développement d’une offre de média de proximité va permettre de pair à pair et de proche en proche d’incarner et de partager ce besoin d’utopie radicale, créative et inclusive.

Hier je me suis permis une prise de parole dans un moment charnière dans mon chemin de vie. C’est brut et c’est le début de la conversation qui va me permettre de faire la lumière sur un chemin de vie qui prend une résonnance très particulière en ce moment !

Ce soir je serais à la « La Tente du Désert » pour projeter une nouvelle interview dans le cadre de développement du média local. Le nombre de gens qui veulent prendre la parole est chaque jours plus important. Le moment est venu de comprendre que Nous sommes les véritable réseau social et que le numérique n’est qu’un outil au service de nos intentions.

La semaine prochaine, dans le cadre de notre « modèle de communauté » nous organisons le conseil de sages de la SAS ChezNous pour faire le point sur la situation « explosive » que nous traversons et mettre sur pied le plan d’action pour les prochaines semaines.

Et je serais à Tours le 9 et 10 mars pour le lancement de la révolution du sourire localement. Avec ces deux jours nous expérimenterons concrètement les conditions de lancement de la dynamique locale. C’est en avançant que nous construisons et améliorons. C’est vivant !

à suivre …

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top