Mob-ion c’est fini


En ce début d’année, je ressens le besoin de partager sur mon expérience chez Mob-ion.

Début 2020, je me suis engagé dans l’aventure de Mob-ion à temps partiel. J’ai tenté de mettre en oeuvre la démarche #CodeSocial en cohérence avec mes intentions profondes et au regard du compostage dans lequel je m’étais lancé après la liquidation de la SAS ChezNous. 

J’avais une relation forte avec le fondateur. En effet, j’avais rencontré Christian Bruere en 2016 dans le contexte d’une rencontre informelle. Il avait beaucoup apprécié la démarche de la révolution du sourire et du #CodeSocial. Il est devenu associé de la SAS ChezNous et à rejoint l’assemblée virtuelle dans ses bureaux des grands voisins. Mob-ion était partie prenante dans le développement de Commons to Commons, dans l’expérimentation de la démarche #CodeSocial pour le château de Millemont. Christian a suivi mon parcours de près et est devenu contributeur de la démarche globale et m’a proposé de venir rejoindre Mob-ion après la liquidation de la SAS. 

En mars 2021, j’ai dû prendre la décision de m’arrêter pour rester dans cette cohérence qui me guide. Cet arrêt m’a affecté et en même temps permis de créer les conditions d’un compostage réussi.

Ce moment m’a permis de comprendre encore plus en profondeur la démarche #CodeSocial et l’importance d’être dans une recherche collective de cohérence.  J’ai quitté l’aventure Mob-ion au début du mois d’octobre.  Je remercie les équipes de Mob-ion d’avoir accueilli la démarche #CodeSocial avec bienveillance, curiosité et enthousiasme.

Ces derniers mois j’ai eu la chance de contribuer au développement de WeMob qui est né dans le contexte de Mob-ion. 

A l’origine, WeMob a été imaginé comme un acteur de la mobilité électrique avec la construction d’une offre de freefloating basée sur les scooters de Mob-ion. (lien vers la vidéo)

Le contexte #Covid et la non disponibilité des scooters en assez grande quantité nous a amené à repenser l’axe stratégique du développement Nous avons choisi de recentrer les activités de WeMob sur la mobilité intellectuelle et la création d’une mutuelle des connaissances. L’intention est  de développer des écosystèmes contributifs locaux et à partir de là imaginer des solutions pour une mobilité physique en accord avec les besoins identifiés

Le lien entre mobilité physique et intellectuelle est apparu évident. agir autant sur les territoires physiques extérieurs que nos territoires spirituels intérieurs

Pour construire les nouvelles mobilités physiques, nous avons besoin de nous mettre en mouvement vers de nouveaux paradigmes sociétaux qui prennent en compte les enjeux actuels avec conscience, cohérence et intégrité. 

WeMob m’a permis de faire grandir une belle cohérence et de déposer le capital immatériel issu du compostage des 20 ans passés sur le chemin de l’idée de la révolution du sourire

Aujourd’hui nous sommes 5 associés et nous développons les bases d’une mutuelle des connaissances basée sur l’incarnation de la démarche #CodeSocial. ( https://codesocial.org)

La maison de ChezNous, le siège social de WeMob en Auvergne

La maison de ChezNous à Vichel est devenue le siège social de la société et c’est à partir de là que nous développons les activités. Nous prévoyons un déploiement pour l’année 2022.

Nous avons lancé l’été dernier une initiation à la démarche #CodeSocial afin de permettre à chacun de prendre part à l’aventure. Cette démarche de cohérence, d’être dans une posture d’apprentissage constant, d’intégrité est au coeur du développement de la mutuelle.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.